Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 06:48

On m'a envoyé cet article en me demandant de le mettre en ligne ?

Lachez vos coms!
Championnats de France 2009 : le financement fait débat

(Source Ouest France)

Réaction.
Ancien président du comité départemental de volley-ball, Noël Pierre monte au créneau à propos du financement du championnat de France

600 000 € pour organiser le championnat de France cycliste à Saint Brieuc, c'est trop », souligne Noël Pierre. L'ancien président du comité départemental de volley-ball a souhaité réagir à l'attribution, par le conseil général des Côtes-d'Armor, d'une enveloppe de 600 000,00 € à l'organisation du championnat de France de cyclisme, du 25 au 28 juin à Saint-Brieuc (O.-F du mardi 4 novembre).

« L'assemblée départementale est satisfaite de son effet d'annonce, à gauche comme à droite (sauf une élue de Matignon) ! En période économiquement fragile, où un grand nombre d'entre nous, se pose des questions sur son avenir professionnel et social, le département s'offre le luxe d'un programme somptuaire de 600 000 € pour financer l'organisation d'une course cycliste professionnelle ! Encore faut-il préciser que cette somme ne prend pas en compte les frais de communications - dont le montant n'a pas été révélé - sans doute pour ne pas ajouter quelques milliers d'euros à ce budget inconsidéré.

Noël Pierre n'hésite pas à parler de « somme indécente à l'heure où tant de citoyens sont obligés de se serrer la ceinture ». En insistant sur ce contexte économique très difficile, il interroge : « Avons-nous besoin d'engager de tels frais en période de récession annoncée ? » Il reproche aux élus départementaux de ne pas avoir été assez clairs avec leurs électeurs.

« Chacun d'entre vous, dans vos campagnes électorales respectives, s'est gardé de parler de ces coûteuses dépenses de communication pour soigner une image départementale ! Si vous aviez parlé de 600 000 € pour l'organisation du championnat de France cycliste auriez-vous été élus sans difficulté dans vos cantons ? Nous sommes vraiment loin des campagnes électorales ou électoralistes, politiquement et socialement correctes. »

Et Noël Pierre termine son argumentation en mettant en parallèle les 600 000 € engagés et ce que cette même enveloppe aurait pu permettre de faire. « C'est l'équivalent de 150 000 repas scolaires. 600 000 € c'est le coût de la construction de 7 logements sociaux, ou l'équivalent de 600 panneaux solaires qui pourraient équiper des bâtiments publics, ou de 400 km de bandes cyclables, ou encore de 40 Kms de voies vertes,... Puisqu'il s'agit de cyclisme, comment ne pas donner priorité à un vrai réseau de pistes cyclables (coordonnées, abouties, en site dédié) qui cette fois concernerait le cyclisme familial et utilitaire, avec des effets dans la durée, au-delà d'un spectacle de quelques heures ? »

Partager cet article

Repost0

commentaires